5 conseils en communication interpersonnelle

Accueil » Actualités » 5 conseils en communication interpersonnelle

5 conseils en communication interpersonnelle pour renforcer la qualité de nos relations professionnelles

La communication est la pierre angulaire des relations sur le lieu de travail. Elle favorise la compréhension entre nous et nos collaborateurs, ce qui est essentiel pour des équipes performantes. Qu’est-ce que la communication interpersonnelle en entreprise ?

Voyons 5 conseils pour améliorer nos compétences sur le sujet.

Qu’est-ce que la communication interpersonnelle ?

La communication interpersonnelle est le processus d’échange d’informations entre les personnes. Elle est importante sur le lieu de travail car elle permet d’établir des relations entre les collaborateurs et les managers, ainsi qu’entre collègues.

Elle est également importante pour aider à équilibrer performance et bienveillance au travail. La performance fait référence à la manière dont un collaborateur accomplit son travail, tandis que la bienveillance fait référence à l’attention qu’il porte à ses interlocuteurs.

Formation communication interpersonnelle

5 conseils pour améliorer notre communication interpersonnelle en entreprise

1 – Apprendre à équilibrer l’empathie et l’affirmation de soi.

Pour réussir au travail, il faut savoir concilier performance et bienveillance. C’est une compétence difficile à acquérir, mais elle est essentielle pour améliorer nos relations interpersonnelles au travail.

On pourrait croire que la meilleure façon de progresser dans sa carrière est de s’affirmer et d’être agressif, en allant chercher ce que l’on veut et en s’assurant que tout le monde sait que l’on est là. Mais il existe une autre façon de faire avancer les choses : l’empathie. Apprendre à être empathique, c’est comprendre le point de vue des autres et communiquer avec eux de manière à ce qu’ils se sentent bien dans leur peau, et pas seulement dans leur travail.

Tout cela peut signifier prendre du temps avant de répondre ou poser des questions, et avant de formuler des demandes ou des exigences à l’égard des autres. Cela peut signifier reconnaître les sentiments d’une autre personne, même s’ils ne semblent pas justifiés par la situation en question. Cela peut signifier trouver des moyens de discuter des solutions ensemble au lieu de dire à quelqu’un ce qu’il faut faire tout de suite.

2 – Identifier nos facteurs de stress personnels.

Les relations sur le lieu de travail peuvent être une énorme source de stress. Si on travaille avec des personnes avec lesquelles il est difficile de s’entendre, cela peut causer beaucoup de stress dans notre vie.

On peut également avoir du mal à s’entendre avec son manager ou ne pas avoir l’impression d’avoir de bonnes relations avec les personnes qui travaillent pour nous. Il est important d’identifier nos facteurs de stress personnels et de savoir comment les surpasser. Dénouer des tensions, désamorcer des situations potentiellement conflictuelles, et bien gérer son stress et ses émotions sont des axes indispensables pour être capable d’établir une communication équilibrée et bienveillante avec les autres.

3 – Développer la conscience de soi.

Il est important de développer la conscience de soi pour améliorer sa communication interpersonnelle sur le lieu de travail.

La première étape du développement de la conscience de soi consiste à identifier ses forces, ses faiblesses et ses attitudes. En identifiant ces facteurs, on est davantage en mesure de déterminer quel type d’environnement et de relations de travail nous conviendraient le mieux.

La connaissance de soi nous aide également à comprendre comment les autres nous perçoivent et comment ils perçoivent notre comportement. Cela nous aidera à améliorer nos compétences en matière de communication interpersonnelle afin d’être plus efficace dans nos interactions avec les autres au travail ou dans des situations sociales en dehors du travail.

4 – Etre un communicateur flexible.

Une communication souple et flexible peut nous aider à atteindre nos objectifs et à avoir un impact positif sur le lieu de travail.

On peut peut-être penser que notre style de communication est ce qu’il est, mais c’est en fait quelque chose que l’on peut améliorer avec de l’entraînement. Il s’agit de savoir faire preuve de souplesse dans notre approche, afin de pouvoir nous adapter à des situations et à des personnes différentes. L’adaptabilité et la flexibilité sont des clés essentielles à une bonne communication.

5 – Etre à l’écoute des autres.

L’écoute est l’élément le plus important d’une bonne communication interpersonnelle. On ne peut pas bien communiquer sans une écoute active. Pour améliorer notre communication interpersonnelle sur le lieu de travail, commençons par écouter attentivement ce que disent les autres et posons des questions pour clarifier ce que l’on ne comprend pas.

Cela nous aidera à mieux comprendre ce qu’ils essaient de communiquer, à comprendre aussi les besoins et contraintes de nos interlocuteurs, ce qui permettra aux deux parties de parler plus facilement de ce dont elles doivent discuter ensemble, et faciliter la collaboration.

Contactez-nous

Coordonnées :

Profil Linkedin Envolaxion

Profil Linkedin Philippe CUMNENI

Par |2023-09-08T10:15:48+00:0008/09/2023|blog|0 commentaire

Partagez cette histoire, choisissez votre plate-forme !

Laisser un commentaire

Aller en haut